18 février 2010

rougeurs et rosacée

La Saint Valentin, la fête des amoureux, et toi, ton chéri t'as gâtée ? Tu as rougit à cette occasion ? Ou est-ce toi qui a préparé une surprise faisant rougir l'heureux élu...
Par ce que rougir est naturel, avoir des rougeurs persistantes l'est moins, c'est peut être la rosacée. La rosacée est "La Rosacée est une maladie inflammatoire et chronique de la peau du visage particulièrement gênante, parfois même complexante. "

"Ne rougissez pas de vos rougeurs. Osez..."

Selon certaines hypothèses, cette maladie serait d'origine vasculaire : l'altération de vaisseaux sanguins du visage s'exprimeraient par la rosacée.

Mais on parle de rosacée, comment se manifeste-t-elle ?

Pour certaines personnes, cette maladie se manifeste par des rougeurs permanente sur le visage ainsi que des boutons. A un stade plus avancé la personne vit des "flushs", des rougeurs intenses et transitoires (comme des brûlures ou des picotements) sur des zones précises du visage : nez, pommettes. Mais ces rougeurs deviendront peu à peu permanentes, c'est "l'érythrose" puis la "couperose" puis des boutons permanents apparaissent...

Certaines situations risquent d'aggraver cette rosacée tel que l'exposition au soleil, l'exercice intense ou soutenu, les variations importantes de température....

Qui est concerné ?

La rosacée concerne plus particulièrement les femmes à la peau claire, cette maladie peut se déclarer dès 25 ans (mais le pic est vers 40-50 ans). Les hommes atteints le sont plus tardivement (vers 50 ans) et avec des aspects de la maladie plus graves.

A l'occasion de la Saint Valentin et des semaines qui suivent cette date, envoyez une e-card à votre entourage, aidez les à se renseigner... faites le petit test devant le mirroir ici.


Article sponsorisé

Posté par schrimp à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur rougeurs et rosacée

Nouveau commentaire